Choisir sa robe de mariée : les 6 erreurs à éviter
Robes

Choisir sa robe de mariée : les 6 erreurs à éviter

Le choix de la robe de mariée constitue une étape cruciale lors de la préparation du mariage. Pour certaines, c’est un moment de rêve, alors que pour d’autres, c’est plutôt angoissant. Mais quel que soit le cas, l’objectif est que la mariée soit la plus belle pour ce jour. La plupart des experts peuvent conseiller sur les paramètres à prendre en compte dans la quête de la robe parfaite selon la morphologie de la future mariée. Mais, dans cet article, découvrez les 6 erreurs à éviter lors de votre choix.

S’y mettre au dernier moment

En général, il n’est jamais trop tôt pour chercher la robe de mariée. Prévoyez les recherches entre 6 mois et 1 an à l’avance. De cette façon, vous aurez assez de temps pour repérer les boutiques les plus intéressantes et pour fixer des rendez-vous. En effet, en fixant des rendez-vous, vous allez être priorisé par le personnel et faire des essayages dans de meilleures conditions, notamment lors des hautes saisons (entre septembre et décembre pour la préparation des mariages en été).

Cela vous permet également de réaliser plusieurs essayages. Si des ajustements sont nécessaires, vous n’êtes pas obligé de vous précipiter. Si la boutique ne dispose pas du même modèle à votre taille, vous aurez assez de temps pour passer commande auprès du fournisseur.

Par ailleurs, si vous décidez d’avoir un modèle sur mesure, il y aura également assez de temps pour sa création et sa fabrication.

Ignorer la question du budget

Dans la plupart des cas, la robe de mariée est offerte par un proche (parents, marraine ou autres). Dans ces cas, la personne qui l’offre doit définir le budget alloué et le faire savoir à la mariée pour qu’elle puisse avoir les idées claires. Mais, si la robe est à la charge des futurs mariés, le budget même s’il est approximatif, doit être annoncé au personnel de la boutique. La mariée doit d’abord demander le prix de la robe avant de l’essayer. Si une robe dépasse largement le budget, il n’y a pas lieu de s’attarder sur son essayage. Mais si elle avoisine le budget, la mariée doit prévoir une demande de réduction, si possible.

Ne pas tenir compte de l’avis du prêtre ou du pasteur

À noter que certaines églises sont très conservatrices et strictes en matière vestimentaire. Pour éviter toute contrariété le jour du mariage, parlez-en avec le prêtre ou le pasteur. Leurs avis influencent le choix de la robe : couleur blanche champagne ou autres ; bustier ou non ; épaules couvertes ou non ; dos dénudé ou non ; avec ou sans gants ; avec ou sans voiles ou d’autres encore.

Être mal entourée lors des essayages

Faites-vous accompagner par des personnes de confiance, qui sauront être sincères avec vous et qui ont les mêmes goûts que vous. Leur nombre doit être limité à environ 5 personnes au maximum. À titre d’illustration : la mère, la grand-mère, la sœur plus 2 meilleures amies. Méfiez-vous des avis qui s’éparpillent trop et faites-vous plaisir.

Choisir une robe trop juste

Évitez de vous aventurer à choisir une robe trop juste et de jouer avec les kilos. Autrement dit, ne prenez pas une robe un peu serrée, tout en misant sur une potentielle perte de poids consécutive.

Misez sur une robe dans laquelle vous êtes bien à l’aise, car vous allez devoir la porter et marcher avec pendant toute la journée et une partie de la nuit.

Multiplier les essayages sans avoir une idée précise sur le style de robe envisagé

Retenez que plus vous essayez d’autres styles de robes, plus vous allez vous perdre. Vous devez fixer pas plus de 3 styles de robe : sirène, princesse, bohème, entre autres. En outre, en essayant différents modèles, vous pouvez avoir du mal à vous rappeler de toutes les robes déjà enfilées.

%d blogueurs aiment cette page :