service traiteur
Traiteur

Découvrez la spécialité culinaire de Bourgogne

L’art  culinaire, c’est tout ce qui se rapporte à la cuisine. Les spécialités culinaires marquent la gastronomie  d’un pays ou d’un endroit comme la  Bourgogne. Cette dernière y est très diversifiée. En effet, lors d’un séjour en Bourgogne, vous pourrez déguster de délicieux  plat comme le poulet de Bresse, de différentes gourmandises sucrées et des produits plus spécifiques et bien connus comme la moutarde !La Bourgogne est une région accessible pour profiter sainement d’une période de ressourcement et de découverte .  Divers moyens de transport sont disponibles que  ce soient en train, en avion, en voiture, en bateau ou à vélo pour les plus courageux.

Les vins de Bourgogne

Le vin de Bourgogne est  le plus renommé et le plus surprenant de la région. On peut trouver des différents cépages de vins comme le pinot noir qui est le grand vin rouge de la côte, le chardonnay qui est issu de cépage de vin blanc. Le gamay est le cépage des vins rouges typiques des terroirs granitiques du Beaujolais. L’aligoté est le cépage blanc, utilisé pour la production du « bourgogne aligoté ». Il donne un vin blanc très frais, fruité, qui se boit normalement jeune.

La moutarde

Les Bourguignonnes utilisent souvent la moutarde de Dijon pour  améliorer  un goût.Elle reste la véritable gloire de la capitale ducale. De la même façon qu’elle peut changer le goût, on l’utilise également  pour masquer celui de certains plats ou aliments. Désormais, ce condiment est produit de façon industrielle et le moût d’antan,  un mélange de jus de raisin et de verjus, est souvent remplacé par du vinaigre. Les graines de moutarde sont souvent récoltées au Canada. Certains rares artisans, comme le Beaunois Fallot qui s’est implanté à Dijon en 2014, utilisent encore l’ ancien  procédé avec broyage à la meule en silex.La moutarde de Dijon fait seulement référence à un procédé de fabrication parce qu’il n’existe pas d’appellation d’origine contrôlée.

Les menus du jour

On commence par les entrées suivies d’un plat de résistance,  pour finir avec les desserts.À l’entrée, on peut choisir les escargots en cassolette , les carpiaux morvandiaux, les cuisses de grenouille en persillade ou l’escargot à la bourguignonne.

Les jambons persilléssont les charcuteries traditionnelles et la spécialité bourguignonne très répandue. Ils peuvent se conserver plusieurs semaines pour être  dégustés notamment lors des repas de famille ou à l’occasion d’un apéritif entre amis (avec un bon verre de vin de Bourgogne).

Ensuite, comme plat du jour, vous aurez droit aux bœufs bourguignons. C’est un morceau de bœuf cuit en ragoût dans une sauce au vin rouge et servi avec des petits oignons. Les lapins à la moutarde sont la cuisine traditionnelle de la  Bourgogne. Les coqs au vin, le côte  de veau à la dijonnaise. Vous pourrez les déguster dans unrestaurant gastronomiquesitué à Arjois,

Les anis de Flavigny sont fabriqués à l’origine par les moines de l’abbaye de Flavigny.  Le lieu de production et la recette de ces friandises restent  inchangés. Ce sont depetites dragées délicieuses de sucre blanc de la grosseur d’un petit pois et renfermant un grain d’anis parfumé.Le tout dans une petite boîte. Il existe désormais une déclinaison d’arômes pour ces Anis de Flavigny, mais cela tient toujours à un sirop de sucre, un arôme naturel et une graine d’anis vert.

Enfin, les desserts comme la tarte de semoule au cassis, les poires au vin et cassis, les flamusses aux pommes et les rigodons sont délicieuses. Le pain d’épice est la spécialité des Bourguignonnes. Il est fait avec la farine de blé, un miel fort en goût comme celui du Morvan et quelques épices comme les girofles, cannelles, muscades et l’ anis comme base.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :