champagne rosé
Boissons

Champagne rosé ou millésimé : lequel choisir pour votre mariage ?

Pour un mariage, le choix du champagne peut-être un vrai casse-tête. Grand cru, blanc, rosé, chardonnay…, le choix peut-être compliqué. Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez demander conseil à un sommelier reconnu ou à un producteur local, ou encore consulter notre guide.

Le champagne millésimé : pour un vin d’honneur d’exception

L’origine du vin d’honneur remonte à des temps immémoriaux. Jadis, il servait à lier les convives et à honorer les personnes présentes au mariage, d’où son nom de « vin d’honneur ». Au temps de la royauté, il faut savoir que le vin avait une place importante lors d’un banquet ou de festivités. De nos jours, cette tradition est toujours respectée. Dans le cadre d’un mariage, le vin d’honneur est la cérémonie qui a lieu entre la cérémonie civile ou religieuse et le repas. Il est important de savoir choisir le champagne idéal.

Le millésimé : un champagne de qualité

Le champagne millésimé constitue une option de choix pour un vin d’honneur. En effet, bien que d’autres types de champagne soient aussi recommandés, il s’agit d’une option idéale pour satisfaire les palais les plus exigeants. Le champagne millésimé est issu d’une excellente année. Cela signifie qu’il est issu d’une récolte de grande qualité. Le millésimé est vieilli pendant 36 mois, voire plus, avant d’être mis en vente. Il peut être conservé pendant 2 à 4 années supplémentaires.

Le champagne millésimé : pour accompagner le repas

En plus du vin d’honneur, le champagne millésimé est recommandé pour le repas de mariage. Il accompagne parfaitement les plats tels que le souris d’agneau ou le suprême de poularde farcie aux truffes. Ce type de champagne fera de votre dîner un véritable événement gastronomique. Il se marie très bien avec des spécialités légèrement iodées comme le saumon poché à la sauce hollandaise, le homard grillé sauce verte…

Le champagne rosé : pour le dessert

À l’origine, le champagne rosé était un vin peu anecdotique. Il était apprécié par les femmes, qui étaient ses principales consommatrices. Cependant, il a gagné peu à peu ses lettres de noblesses et devint un véritable vin de dégustation. Toutefois, sa robe rose, très trompeuse, lui donne souvent une image de vin de seconde, loin d’être à la mode. En réalité, cette couleur est tout simplement due au processus de fabrication du champagne.

La robe rose : une simple affaire de cépages

La robe rose de ce type de champagne est tout simplement une question de cépages. Certains champagnes rosés sont produits à partir de chardonnay, auquel on a ajouté du vin rouge. Cela explique cette couleur disparate. Toutefois, il faut noter que certains rosés sont élaborés à partir de cépages contenant une grande quantité de raisins noirs, comme le pinot noir. C’est ce qui explique leur couleur prononcée. Il importe également de préciser que quand le chardonnay est maître, le goût est plus subtil. Cependant, il est plus corsé avec les pinots. À vous de voir lequel vous préférez.

Le champagne rosé : pour accompagner le dessert

Le champagne rosé se déguste au moment du dessert, lors d’un mariage. Cependant, en temps normal, il peut s’inviter ponctuellement pour un apéritif ou un dîner. Il n’est pas recommandé pour accompagner tout le repas. Pour un dessert de mariage réussi, sachez que le rosé peut accompagner les desserts peu sucrés, essentiellement à base de fruits frais. C’est le champagne idéal pour un gâteau de mariage à base de fruits rouges. Il peut aussi être dégusté avec une pointe d’acidité. Ainsi, avec un peu de rhubarbe et un zeste de citron, il offre une explosion de saveurs en bouche. Notez toutefois qu’il ne doit pas être associé au chocolat, car celui-ci rend son goût trop âpre.

%d blogueurs aiment cette page :