Dossier mariage et infos

Organiser un mariage à la plage : quelles sont les démarches administratives ?

Imaginez votre mariage au bord de l’eau, face à l’océan. Cela est possible ! Organiser un mariage à la plage est une bonne idée, quoique cela nécessite beaucoup de travail, ainsi que certaines formalités administratives obligatoires. Qu’à cela ne tienne, vous l’aurez, votre mariage de rêve. Voici les démarches administratives nécessaires pour l’organisation d’un mariage en bord de mer.

Un mariage sur une plage publique : quelles sont les formalités nécessaires ?

Si votre mariage a lieu sur une plage publique, alors vous n’avez pas à louer l’endroit. En effet, vous pouvez occuper gratuitement les lieux. Néanmoins, une demande d’autorisation auprès de votre mairie est nécessaire, pour que vous puissiez vous marier sur la plage en question. Le mieux est de déposer votre demande plusieurs semaines, voire plusieurs mois à l’avance, car le traitement de votre dossier peut être assez long. Cela vous permettra de ne pas être pris de court.

Pensez également à la période durant laquelle le mariage devra avoir lieu. Si vous choisissez la haute saison, sachez qu’il risque d’y a voir beaucoup de monde sur la plage. En effet, cette période coïncide avec les vacances d’été et l’arrivée massive des touristes, nationaux et étrangers. Si vous décidez d’organiser votre mariage à la plage au mois de juin, de juillet ou d’août, vous risquez fort de ne pas obtenir l’autorisation de la mairie.

Notez également que, en raison du principe de la laïcité de l’État, les mariages religieux ne sont pas autorisées sur une plage publique. En effet, seules les cérémonies laïques peuvent y être organisées. Les cérémonies religieuses doivent donc être célébrées dans un lieu de culte ou sur une propriété privée, comme une salle de fête. D’ailleurs, il vous faudra en trouver une pour l’organisation de la suite des événements.

Un mariage sur une plage privée : quelles sont les obligations administratives ?

Un mariage sur une plage privée est une option plus avantageuse. La raison en est que le cadre sera bien plus intimiste que sur une plage publique. Les invités seront à l’abri des regards indiscrets, ce qui fait que la cérémonie se passera dans la tranquillité. En ce qui concerne la demande d’autorisation ne vous en faites pas. Un mariage sur une plage privée ne nécessite pas l’autorisation de la mairie. La seule demande que vous aurez à faire sera adressée au propriétaire de la plage. Ainsi, il n’y a aucune formalité administrative à accomplir.

Une plage privée peut accueillir les festivités pendant toute une journée. Vous pouvez donc y organiser un cocktail après les cérémonies civiles et religieuses de votre mariage. Vous pouvez même organiser un dîner, si l’endroit dispose d’une salle de réception. Toutefois, à l’inverse de la plage publique, tout sera payant. Il existe de très nombreux hôtels en France qui disposent d’une plage privée. Ainsi, vous trouverez facilement celle qui vous convient, en fonction de votre budget.

Notez qu’il est particulièrement important de prendre en compte le mouvement des marées. Renseignez-vous auprès des autorités ou consultez les sites spécialisés en la matière. Il est possible que la marée recouvre la moitié, voire l’intégralité de la plage, en fonction de la zone où aura lieu la cérémonie. Par conséquent, vous et vos invités risquez de vous retrouver avec les pieds dans l’eau, ce qui gâcherait assurément la fête. Pensez également à vérifier si la plage est facile d’accès, en particulier pour les personnes à mobilité réduite.

N’oubliez pas de prendre en compte la météo. En effet, les intempéries risquent aussi de gâcher la cérémonie de mariage. Pensez à consulter le bulletin météorologique avant le début de la fête. Prévoyez également des accessoires adaptés, comme un parapluie, en cas d’averse. Et comme le mariage est organisé en plein air, sachez que la limite horaire pour les nuisances sonores est à 2 heures du matin. C’est toujours bon à savoir.

%d blogueurs aiment cette page :